Mise à jour le 25/03/2016, par Damien - Service Com’ ANDAR

imprimer l'article

La PR parlons-en !

S’enfermer dans le silence, faire douloureusement l’autruche sont assurément sources de malentendus.

Impuissant, notre entourage se demande souvent comment nous aider. En ne répondant pas à cette demande, on prend le risque de voir s’éloigner ceux que l’on aime, d’en souffrir et de faire souffrir. Plus ou moins intense, la douleur est toujours présente et enferme la personne malade dans le silence et l’incompréhension, ce qui peut occasionner des difficultés avec son entourage.

Notre silence est souvent motivé par la crainte de devenir trop dépendant de nos proches ; de leur occasionner une surcharge de travail et de devenir un poids.

Seuls, la transparence, le dialogue de personne à personne peuvent éviter la dégradation de la relation. Si je t’explique très simplement quelle est ma maladie, si je te dis que je souffre, à quels moments, avec quelle intensité, c’est que j’estime que tu es capable de l’entendre. Nous y gagnons en considération l’un pour l’autre, dans toutes les circonstances de la vie : à la maison avec notre conjoint, nos enfants, nos amis ; au travail avec nos collègues ou un responsable ; en consultation avec les membres de l’équipe médicale…

Extrait de la Collection Articule (collection validée par un rhumatologue)

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter

Nous suivre