• Accueil
  • Actus
  • Campagne Médecin - Patient résultat sondage numéro 3

Mise à jour le 18/07/2017, par Damien - Service Com’ ANDAR

imprimer l'article

Campagne Médecin - Patient résultat sondage numéro 3

"Et si l’on en parlait ?" :

suite au lancement de la 3e campagne dédiée à la relation medecin - patient atteint de Polyarthrite Rhumatoïde, nous vous avions demandé votre avis :

En posant les bonnes questions pendant la consultation, on peut tous ensemble améliorer la prise en charge de la polyarthrite rhumatoïde.

Pourquoi n’avez-vous pas dit à votre médecin que vous ne preniez pas bien votre traitement ?

Voici enfin les résultats :

- La principale raison de ne pas dire à son médecin que le traitement n’est pas bien prit pour près d’une personne sur deux (44,1%), c’est très clairement pour éviter une leçon de morale !

- On constate aussi que la peur des conséquences sur la relation avec le médecin, et ne pas avoir envie d’être jugé arrivent en seconde et troisième position (18,6% et 16,9%).

- Une des réponses les plus citées provient du champ libre que vous aviez à la fin de la question. Pour 15,3% la vérité est dite et/ou le traitement est respecté et/ou il y a de bonnes relations avec le médecin.

- Et pour finir, c’est la non importance (10,2%) et l’envie de ne pas décevoir (6,8%)

Comme dit plus haut, vous aviez aussi le champ libre pour vous exprimer grâce à la partie ‘’Autres’’, nous vous les proposons réparties 4 catégories, en plus ce celle déjà écrite plus haut :

- En manque d’explications des traitements : 2 (3,4%)

- Médecin pas ou peu à l’écoute : 2 (3,4%)

- Pas encore de traitement : 1 (1,7%)

- Décision personnelle : 1 (1,7%)

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter

Nous suivre